loader.gifVeuillez patienter.
Chargement en cours...

lundi 23 octobre 2017 - Fête(s) du jour
  à la Une | Flash Info | Dossiers
Journal de voyage
Direction Gênes… en famille !
Reportage
En attendant bébé
Entre insomnie et grosses fatigues…
Le sommeil durant la grossesse
La page des mamans
Le baby-blues
Tout savoir sur ce mal-être temporaire
Allo, Docteur !
La gastroentérite aiguë à rotavirus
Tout savoir sur ce virus parfois mortel !
Espace Enfants
Le Terrible Two !!
… ou la phase du " non ! "
À Table !
Le potiron à toutes les sauces
Recettes, conseils, petits plats tout prêts et plantations !
Le coin lecture
De la lecture…
… pour les grands
Le coin lecture
De la lecture…
… pour les petits
BD
BD…
…, livres-jeux & Brico
Dossier
Dermatologie
L’eau au service des maladies de peau
Dossier
Grossesse
La césarienne





Tout sur le chocolat et les enfants
Le chocolat, où, quand, comment…
 
On est vite tenté de faire goûter à nos enfants les saveurs chocolatées, diverses et variées. Et pourtant… Pourtant, saviez-vous qu’il est préférable et recommandé d’attendre l’âge de deux ans avant d’en savourer les bienfaits ? Sauf si évidemment, les préparations sont adaptées à leur âge et conçues par des spécialistes de la nutrition enfantine.
 

 


 

 Le chocolat pour les tout-petits
 Pourquoi pas avant deux ans ?
 Quel est le meilleur chocolat ?
  Que contient le chocolat ?
 Peut-on être allergique au chocolat ?
 Le chocolat est-il bon ou mauvais pour la santé ?
 Qu’en est-il du chocolat aux noisettes ou aux raisins, par exemple ?
 Le chocolat est-il un excitant pour les enfants ?


     
 

Le chocolat pour les tout-petits

On peut effectivement donner des saveurs chocolatées aux enfants à partir de 6 mois, mais uniquement lorsqu’elles sont adaptées par des nutritionnistes. On trouve ainsi dans le commerce des bouillies chocolatées. Pour le chocolat en lui-même, on conseille d’attendre 18 mois, voire 24 mois.


quand venir urgences
© Istock

 

Pourquoi pas avant deux ans ?

Parce que l’appareil digestif de bébé n’est pas prêt à le digérer, que ce soit en boisson, tablette ou gâteau fourré. Après deux ans, on peut commencer à mettre du chocolat « normal » dans le lait, par exemple. Mais attention : inutile de sucrer. Le chocolat en poudre l’est suffisamment. A partir de deux ans, on peut permettre la consommation de chocolat. Mais, une dose de 50 grammes par jour semble être la quantité maximum, tous produits chocolatés confondus. En fait, l’organisme de l’enfant pourrait sans doute tolérer le chocolat dès 7 mois. Mais, on le déconseille afin, entre autres de limiter les risques d’allergies. De plus, un estomac de bébé est tout petit. Le chocolat risquerait en quantité de prendre la place d’aliments plus importants et nécessaires.


quand venir urgences

 

Quel est le meilleur chocolat ?

Le noir bien sûr. Mais, il est souvent trop amer pour les enfants –encore que c’est souvent une question d’habitude-. Ensuite, vient le chocolat au lait et en dernier le chocolat blanc, qui n’apporte que peu de choses mis à part des graisses. En règle générale, le chocolat a forte teneur en cacao est meilleur que les autres, même si tous contiennent des lipides (graisses).

quand venir urgences
© Stock Exchange

 

Que contient le chocolat ?

Du fer, du calcium, du magnésium et des polyphénols qui sont des anti-oxydants. On trouve également de la vitamine A, B, D, des minéraux, du potassium, du phosphore, du cuivre et même des traces de fluor !


quand venir urgences
© Stock Exchange

 

Peut-on être allergique au chocolat ?

Oui, chez les enfants qui en ont vraiment trop mangé. On constate alors généralement des crises d’urticaire ou de l’eczéma, tous deux liés à l’histamine, substance libérée en cas d’overdose de chocolat. Mais en règle générale, les allergies au chocolat sont rares. Lorsqu’un enfant fait une réaction, on cherchera plutôt du côté des autres composants (noix, noisettes, lait…).


quand venir urgences
© Istock

 

Le chocolat est-il bon ou mauvais pour la santé ?

A petites doses, il est bon. Le matin, il constitue un apport énergétique. Au goûter, il est simplement savoureux. Quoiqu’il en soit, comme toute friandise, il est nécessaire d’en manger « dans la limite du raisonnable ». Il ne fait pas grossir s’il fait partie d’une alimentation équilibrée. Il ne donne pas de cholestérol et aiderait même plutôt à s’en préserver grâce à un acide gras qui augmente le bon cholestérol (celui qui combat le mauvais).


quand venir urgences
© Istock

 

Qu’en est-il du chocolat aux noisettes ou aux raisins, par exemple ?

Le chocolat enrichi d’un oléagineux (noisettes, noix…) est un plus gras que le chocolat nature puisque le gras des ingrédients présents vient s’ajouter. Mais les noisettes apportent des acides gras essentiels qui sont bons pour la santé et ce n’est pas un problème en soi. Par contre, les noisettes, noix et autres oléagineux peuvent être allergènes. Il faut donc faire très attention aux réactions des petits.


quand venir urgences
© Stock Exchange

 

Le chocolat est-il un excitant pour les enfants ?

On ne peut pas dire que le chocolat est responsable d’une quelconque hyperactivité. Les boissons gazeuses comme le Coca, si.

quand venir urgences
© Stock Exchange

 

     
 

Le chocolat a été découvert par l’Espagnol Cortès, qui parlait de lui comme d’un « nouveau remède ». Rapporté par l’explorateur en Europe, le chocolat a vite conquis les cours et notamment celle de Louis XIV. Mais il a fallut attendre le XXe siècle pour que la production industrielle du chocolat prenne son essor. Alors qu’il était cultivé dès l’ère précolombienne par les Mayas et les Aztèques !


 
     

 
     
 


    Identification

Mot de passe oublié ?






Forums | Dossier de presse | L'équipe | TOP BEBE Copyright 2007 | Tous droits réservés | Mentions légales