loader.gifVeuillez patienter.
Chargement en cours...

lundi 23 octobre 2017 - Fête(s) du jour
  à la Une | Flash Info | Dossiers
Journal de voyage
Direction Gênes… en famille !
Reportage
En attendant bébé
Entre insomnie et grosses fatigues…
Le sommeil durant la grossesse
La page des mamans
Le baby-blues
Tout savoir sur ce mal-être temporaire
Allo, Docteur !
La gastroentérite aiguë à rotavirus
Tout savoir sur ce virus parfois mortel !
Espace Enfants
Le Terrible Two !!
… ou la phase du " non ! "
À Table !
Le potiron à toutes les sauces
Recettes, conseils, petits plats tout prêts et plantations !
Le coin lecture
De la lecture…
… pour les grands
Le coin lecture
De la lecture…
… pour les petits
BD
BD…
…, livres-jeux & Brico
Dossier
Dermatologie
L’eau au service des maladies de peau
Dossier
Grossesse
La césarienne





L’ictère du nourrisson…
… ou jaunisse physiologique
 

Durant les premières heures de la vie du nourrisson, voire les premiers jours, votre bébé, comme environ la moitié des nourrissons qui voient le jour, peut voir sa peau prendre une teinte jaunâtre ou orangée, tout comme le blanc de ses yeux. A priori, rien de grave en soi, ce n’est qu’une jaunisse du nourrisson, ou jaunisse physiologique…

 

 

 

 

 L’ictère du nourrisson…


     
 
L’ictère du nourrisson…, Top bébé Webzine

© D.Fontaine

 

Qui est touché par la jaunisse ?

Tous les bébés peuvent être touchés par la jaunisse du nourrisson et on estime même que la moitié à 80 % des bébés seront touchés par l’ictère. Les bébés prématurés, ceux qui naissent avec un petit poids de naissance, ceux de mères diabétiques ou ceux ayant subis un gros stress (détresse respiratoire, manque d’oxygénation…) sont plus à risque que ceux nés à terme, mais il n’existe aucune règle précise qui pourrait déterminer qui déclenchera une jaunisse, ou non. Bien que non contagieuse et non considérée comme une maladie, la jaunisse ne doit pas être prise à la légère.

A quoi est due la jaunisse ?

Le fœtus a besoin, pour se développer dans le ventre de la mère, d’une grande quantité de globules rouges. A la naissance, le nourrisson doit se débarrasser de cet excès de globules, ce qui provoque une augmentation rapide dans le sang de bilirubine, un pigment qui provoque la coloration jaunâtre de la peau. C’est ce pigment que le foie, encore immature, peut avoir du mal à éliminer, et qui donne sa couleur jaune aux premières selles du nouveau-né. La jaunisse se déclare, en général, 1 à 4 jours après la naissance. Un prélèvement sanguin suffit pour mesurer le taux de bilirubine.

 

     
 

Quand l’allaitement provoque la jaunisse…

Il arrive que l’allaitement provoque une jaunisse, qui se déclenche alors au bout du 6e ou 7e jour et peut durer deux mois. Non dangereuse, elle est provoquée par certaines substances contenues dans le lait maternel. Ce type de jaunisse ne nécessite aucun traitement.

L’ictère du nourrisson…, Top bébé Webzine

© IStock

 
     

 

Combien de temps dure une jaunisse ?

En temps normal, c’est-à-dire sans complications aucunes, la jaunisse dure une semaine à 10 jours pour un bébé né à terme. Pour un prématuré, il faudra compter quelques semaines.

La jaunisse peut-elle être dangereuse ?

La jaunisse physiologique ne devient dangereuse que lorsque le taux de biliburine est très élevé et ne baisse pas de lui-même ou via les traitements. Dans ce cas, les bébés atteints de jaunisse n’ont pas seulement le teint jaune. Ils peuvent, au niveau du visage, prendre une teinte verdâtre, être irritables, très fatigués, somnolents et refuser la tétée, présenter des selles blanches, beiges ou grisâtres. Sans traitement, la jaunisse devient alors néfaste pour le cerveau, provoquer des convulsions, une surdité, une infirmité motrice ou un retard de développement. La dangerosité de la jaunisse est plus importante pour les bébés prématurés nés avant 37 SA, les bébés de moins de 2.5 kg (poids de naissance), les bébés dont le groupe sanguin est différent de celui de la mère, les bébés qui voient la couleur jaunâtre s’étendre aux membres, ceux qui voient la jaunisse récidiver, qui présentent des bleus ou des enflures du cuir chevelu après la naissance et ceux dont les frères et sœurs ont eu une jaunisse à la naissance qui a nécessité une exsanguinotransfusion (sang entièrement remplacé). Mais encore une fois, ces cas sont rares.

 

     
 

L’exsanguinotransfusion ou EST

Cette pratique de moins en moins utilisée (10 EST par an environ contre environ 35 il y a encore une dizaine d’années) consiste à remplacer tout ou grande partie du sang d’un patient malade par le sang d’un donneur. Une procédure qui permet de retirer de l’organisme du bébé les composants toxiques dus à la maladie et de lui fournir du sang sans danger. Des problèmes que l’on retrouve en cas de jaunisse intense ou d’incompatibilité rhésus entre la mère et l’enfant. Grâce à la photothérapie, que l’on pratique alors « à haute dose », durant plusieurs jours, le problème se résout petit à petit. Et a permis de diminuer le nombre d’EST pratiquées.

 
     

 

Peut-on empêcher la jaunisse de s’installer ?

Oui et non. Nourrir son enfant le plus souvent possible, et donc donner à son foie l’énergie pour traiter la bilirubine et ensuite l’éliminer, peut être un préventif à la jaunisse. Plus l’enfant produit de selles, plus la bilirubine est éliminée. Les selles vertes de la naissance deviennent alors jaunes : signe que la bilirubine est en cours d’élimination. La jaunisse disparaît d’elle-même la plupart du temps par ce biais.

Quels traitements pour la jaunisse ?

L’ictère du nourrisson…, Top bébé Webzine

© IStock

Lorsque la jaunisse ne disparaît pas d’elle-même, il faut alors avoir recours à la photothérapie. Autrement dit, on place le bébé, en couche, un bandeau oculaire spécial sur les yeux, dans une sorte de couveuse qui diffuse une lumière bleuâtre, durant plusieurs heures. La peau absorbe alors la lumière et transforme la bilirubine, ce qui permet son élimination par les selles et l’urine. Sécuritaire, ce traitement peut, parfois, provoquer une légère éruption cutanée et des selles molles. Mais tout rentrera dans l’ordre rapidement. Ce traitement doit se faire sous contrôle médical. Une exposition aux rayons UV du soleil n’aidera en aucun cas un bébé atteint de jaunisse et pourra même s’avérer dangereux.

 
     
 


    Identification

Mot de passe oublié ?






Forums | Dossier de presse | L'équipe | TOP BEBE Copyright 2007 | Tous droits réservés | Mentions légales