loader.gifVeuillez patienter.
Chargement en cours...

lundi 24 septembre 2018 - Fête(s) du jour
  à la Une | Flash Info | Dossiers
Journal de voyage
Direction Gênes… en famille !
Reportage
En attendant bébé
Tri-test et Clarté nucale
Les deux tests importants de la grossesse
La page des mamans
Le sevrage
Comment s'y prendre lorsque vient le moment du sevrage…
La page des papas
Assister à l'accouchement… ou pas ?
Ce que les papas doivent savoir sur l'accouchement.
Espace Enfants
L'enfant-roi
Interview de Sonia Tabbakh, psychologue…
Bien-être
Exfoliez bio !
… et les autres jours aussi !
À Table !
L'intolérance au lactose
Quand bébé rejette toute forme de lait !
Le coin lecture
De la lecture…
… pour les grands
Le coin lecture
De la lecture…
… pour les petits
BD
BD…
…, livres-jeux & Brico
Dossier
Dermatologie
L’eau au service des maladies de peau
Dossier
Grossesse
La césarienne





Les p’tits trucs anti-grattage !
 


 

 

 

   Retour au sommaire du dossier

     
 

 

Ne pas se gratter pour ne pas provoquer de démangeaison

Ne pas dire à la personne qui est atteinte de ne pas se gratter. Ca énerve et c’est pire.

Hydrater sa peau… prévient et calme les irritations… N’hésitez pas à mettre des tubes de crème partout dans la maison, dans la voiture, au bureau, dans votre sac, dans le cartable… Mais hydrater, c’est aussi pulvériser de l’eau thermale et boire 1,5 l d’eau.

Anesthésier la douleur… en appliquant du froid. Les brumisateurs, un petit galet bien lisse, une poche de froid, des compresses imprégnées d’eau thermale, le tout passé au réfrigérateur, et le tour est joué. Attention pour les surfaces comme les poches de froid à isoler l’endroit de la démangeaison et la poche avec un linge.

Se donner l’illusion du grattage… en frottant l’endroit qui démange avec des surfaces planent. Les mains ou les divers objets utilisés pour le massage comme les roulettes en bois, les galets… Si vous n’avez rien de tout ça, vous pincer doucement la peau ou la tapoter, la presser, peut être une bonne alternative. Se gratter les ongles à l’envers, à contre sens, peut également vous soulager.

Détourner l’envie de se gratter… en s’occupant les mains : gratter quelqu’un d’autre, gratter un doudou, presser une balle anti-stress, faire tourner dans sa main des boules de geisha, des billes ou simplement faire du bricolage ou jouer.

Se relaxer… en pratiquant la respiration abdominale, en faisant du sport, en écoutant de la musique douce, en vous inscrivant au yoga, en utilisant des techniques de relaxation. Et pour les enfants, le massage est tout aussi valable. Enduisez-vous bien les mains de crème émolliente que vous chaufferez au creux de vos mains et massez doucement.

     
 

Les démangeaisons nocturnes…

Difficile de pratiquer la relaxation quand on dort et qu’on ne se rend pas compte que l’on se gratte. Alors avant de vous coucher, appliquez un émollient sur les endroits sur les parties atteintes, aérer la chambre pour ne pas avoir une température supérieure à 18°C, laver consciencieusement les draps (voir Les p’tits trucs de l’Atelier Hygiène et Hydratation !) , porter des gants de coton ou de soie, pour minimiser l’impact des ongles sur la peau. Et ,bien sûr, avoir à portée de main un brumisateur et un tube d’émollient pour les applications nocturnes.
 
     

 

Retour au sommaire du dossier 

 
     
 


    Identification

Mot de passe oublié ?






Forums | Dossier de presse | L'équipe | TOP BEBE Copyright 2007 | Tous droits réservés | Mentions légales