loader.gifVeuillez patienter.
Chargement en cours...

jeudi 24 mai 2018 - Fête(s) du jour
  à la Une | Flash Info | Dossiers
Journal de voyage
Direction Gênes… en famille !
Reportage
En attendant bébé
Cours d’accouchement sans douleur, mode d’emploi
Maux de dos, coulées de laits et autres désagréments
Espace parents
La sexualité pendant la grossesse
Faire l’amour en attendant bébé…
Allo, Docteur !
CMV et grossesse !
Un herpès bien dangereux !
Espace Enfants
Les pleurs du nourrisson
Un bébé pleure deux heures par jour…
Bien-être
Mince et en forme !
Petits nouveautés de printemps
À Table !
Mangez des fruits !
Recette et conseils d’un nutritionniste
Le coin lecture
De la lecture…
… pour les grands
Le coin lecture
De la lecture…
… pour les petits
BD
BD…
…, livres-jeux & Brico
Dossier
Dermatologie
L’eau au service des maladies de peau
Dossier
Grossesse
La césarienne





Herpès et grossesse
Quels sont les risques ?
 

L’herpès génital touche de nombreuses femmes, qui, parfois, n’osent pas en parler ouvertement. Pourtant, ce virus, s’il n’est pas traité, peut affecter le fœtus lors d’une grossesse éventuelle. Quels en sont les symptômes ? Quels sont les risques pour la future maman et son bébé ? Comment le traiter ? Toutes les réponses avec Top Bébé.

 

 


     

     
 
Herpès et grossesse
© IStock

 

Qu’est-ce que l’herpès vaginal ?

C’est une infection due à un virus, appelé Herpes simplex, de type 2, plus grave que l’Herpes simplex de type 1, communément appelé herpès labial. Une fois contracté, ce virus ne partira jamais. La personne qui l’a attrapé sera porteuse à vie.

 

Comment contracte-t-on un herpès vaginal ?

L’herpès vaginal est une maladie sexuellement transmissible.

 

Quels sont les symptômes d’un herpès vaginal ?

Ils ressemblent un peu aux symptômes d’une mycose, alors en cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre gynécologue. On notera ainsi des éruptions sur la vulve, le vagin et même le col de l’utérus, qui se manifestent sous forme de vésicules. Lorsque ces vésicules éclatent, sur le même principe que les boutons de varicelle, elles laissent les muqueuses couvertes de petits cratères enflammés qui évoluent en lésions. L’herpès vaginal se manifeste sous forme de poussées, qui apparaissent chez certaines femmes tous les trois ou quatre mois, et chez d’autres tous les quatre ou cinq ans. Il n’y a aucune règle en la matière.

 

Que se passe-t-il si on tombe enceinte ?

Durant la grossesse, le fœtus, puis le bébé, ne risque quasi rien. Il est extrêmement rare que le bébé soit contaminé. C’est au moment de l’accouchement que l’herpès vaginal va poser un problème.

 

Herpès et grossesse
© IStock

 

Comment le bébé peut-il contracter l’herpès vaginal ?

C’est au cours de l’accouchement que le bébé attrapera l’herpès de sa mère, lors de l’expulsion. Le bébé touche alors les muqueuses génitales, et c’est à ce moment qu’il risque de contracter le virus.

 

Que se passe-t-il si la mère est porteuse ?

Avant toute chose, elle recevra durant la grossesse un traitement adapté –Zelitrex, Zovirax…-, et un prélèvement génital sera effectué avant la naissance sur les muqueuses pour savoir si le virus est actif ou non (si la mère fait une poussée, ou non). Si tout va bien, l’accouchement par voie basse sera possible. Mais, à peine né, bébé recevra un traitement pour éviter toute atteinte neurologique. Toutefois, si la mère fait une poussée au moment de l’accouchement, une césarienne sera pratiquée, par sécurité. Elle sera également de mise si la future contracte le virus quelques semaines seulement avant la naissance, puisque c’est à ce moment là que l’Herpes Simplex est le plus dangereux et le plus actif.

 

Que risque le bébé s’il attrape l’herpès vaginal de sa mère ?

Non traité à la naissance, le bébé risque une infection grave, appelée méningo-encéphalite, qui peut provoquer de graves atteintes neurologiques qui peuvent aller jusqu’au décès. Les bébés touchés sont principalement ceux nés de mères qui ne se savent pas atteintes d’herpès, parce qu’elles n’ont jamais eu de poussées. Malheureusement, le nombre de contaminations se monte encore à une vingtaine par an.

 

Herpès et grossesse
© IStock

 

Quels sont les symptômes d’une méningo-encéphalite ?

Les symptômes sont nombreux, et peuvent débuter par une hémiplégie, une crise d’épilepsie ou même un coma. Les évolutions ne sont guère encourageantes. On parle de surdité, paralysie, cécité, absence de langage, retards mentaux… Alors, encore une fois, en cas de doute, n’hésitez pas à consulter !

 

L’herpès peut-il être dépisté avant la naissance ?

Oui, il peut être dépisté, mais, contrairement à la toxoplasmose ou la rubéole, le dépistage n’est pas obligatoire ni systématique.

 

Et si la mère souffre d’herpès labial ?

Que ce soit la mère ou toute autre personne susceptible d’embrasser le bébé, le port du masque sera recommandé, puisque même si cette affection est moins grave, le bébé peut toutefois l’attraper. En revanche, l’herpès labial ne posera aucun problème pour l’accouchement.

 

Herpès et grossessee
© IStock

 
     
 


    Identification

Mot de passe oublié ?






Forums | Dossier de presse | L'équipe | TOP BEBE Copyright 2007 | Tous droits réservés | Mentions légales